Règlement sur les espèces exotiques envahissantes en 2015

Suite à l’adoption du Règlement sur les espèces exotiques envahissantes en 2015, la Commission européenne a publié une liste d’espèces exotiques envahissantes suscitant des inquiétudes pour l’Union européenne

Les espèces exotiques sont des plantes, des animaux, des champignons et des micro-organismes qui ont été transportés par l’action de l’homme au-delà des barrières écologiques, comme des chaînes de montagnes ou des océans, et se sont établies en dehors de leur aire de répartition naturelle.
A peu près un quart de ces espèces sont amenées en Europe intentionnellement, mais la plupart arrivent par accident. Plus de 12 000 espèces exotiques sont actuellement présentes dans l’environnement européen. Dans leur nouvel environnement, certaines se propagent rapidement et deviennent des espèces exotiques envahissantes (EEE), causant des dégâts importants à la biodiversité, la santé humaine ou l’économie. Environ 10 à 15 % des espèces exotiques arrivant en Europe peuvent devenir envahissantes.

Ces espèces sont une cause importante de perte de biodiversité, et elles peuvent également provoquer d’importants dégâts à la santé humaine et à l’économie. Exemples : la grenouille-taureau américaine, l’ambroisie causant des allergies et les rats musqués qui font des dégâts aux infrastructures.

Selon les estimations, les espèces exotiques ont un coût annuel de 12 milliards EUR en termes de soins de santé et de frais de santé animale, pertes de rendement, pertes du stock halieutique, dégâts aux infrastructures, dégâts à la navigabilité des fleuves, et dommages aux espèces protégées.
La liste publiée par la Commission européenne inclut 23 animaux et 14 plantes*.

Les espèces figurant sur la liste seront désormais soumises aux restrictions et aux mesures définies dans le règlement de l’UE sur les espèces exotiques envahissantes. Celles-ci incluent des restrictions en termes de conservation, d’importation, de vente, d’élevage et de culture. Les états-membres devront également prendre des mesures pour détecter de façon précoce et éradiquer rapidement ces espèces, et gérer les espèces qui sont déjà largement répandues sur le territoire de certains états-membres.
Tôt ou tard, les professionnels de la gestion des nuisibles devront s’impliquer dans la gestion de ces espèces étant donné qu’il est très probable qu’au fil du temps de nombreux gouvernements ne pourront plus faire face aux problèmes que cela représente, ce qui créera des opportunités évidentes pour les opérateurs de gestion des nuisibles bien préparés.

Pour de plus amples informations, veuillez utiliser les liens suivants :
Questions et réponses sur la liste de l’UE des espèces exotiques envahissantes


0
Votre panier est vide!

Il semble que vous n'ayez pas encore ajouté d'articles à votre panier.

Visiter la boutique